Bonne année Elie Puigmal ! signé Robert Vila

La carte de voeux de Robert VILA, Maire UMP de Saint Estève, expédié à son prédécesseur, Elie PUIGMAL fait quatre pages dans le « Saint Estève Magazine » du mois de janvier 2013. L’histoire ne dit pas si Elie PUIGMAL a fait parvenir la carte du Conseil Général, avec les visages allemands, russes et italiens vendus comme des catalans, à Robert VILA.

Les deux premières pages reviennent sur le jugement de l’affaire Boitaclous et rappellent que l’ancien premier magistrat socialiste a été condamné à trois mois de prison avec sursis, 4000 € d’amendes et 7 500 € de frais de justice. Mais l’affaire va également coûter cher aux stéphanoises et stéphanois car face à cette condamnation l’assurance ne couvrira pas les montants réclamés. Ce qui représente  à ce jour plus de 36 000 € et pourrait atteindre 750 000 € si Boitaclous venait à remporter son procès face à la ville.  Ce qui amène une nouvelle fois le Maire, Robert Vila, a réclamer la démission d’Elie PUIGMAL de l’ensemble des mandats dont il est titulaire.

La municipalité :

« Les Stéphanois ont maintenant la certitude qu’Elie Puigmal a agi 
sans respecter la loi et les intérêts de la commune. Il ne peut être 
digne d’aucune confiance et doit prendre les responsabilités qui 
s’imposent au titre de ses mandats d’élus : démissionner »
Après cette piqure de rappel, la page 3 présente l’addition des « extras » de l’ancien Maire, Elie PUIGMAL, financé par la commune. Ainsi apprend-on :
– Non-couverture de l’assurance boitaclous : 36 356,89 €
– Cotisation retraite au titre de fonctionnaire en détachement de la Police : 64 282,78 €
– Adhésion à une complémentaire retraite : 19 722,78 €
– Perte de subventions pour la construction du restaurant scolaire : 172 995 €
La pilule est amère pour les stéphanois, d’autant plus que la perte de subventions pour le restaurant scolaire, donc nos enfants, est de 172 995 €. Chers enfants, la politique politicienne a décidé de vous priver d’un endroit pour déjeuner…
En 10 ans de mandat, hors indemnité, la facture totale est donc de 120 362,45 € soit un montant mensuel de 1003,02 €. Un emploi à mi temps avec les charges comprises sacrifié auquel s’ajoute un restaurant scolaire…
Le dernier « Saint Estève Magazine » est offensif, il a pris le pas sur le « Mairie Infos ». Désormais l’équipe majoritaire donne le ton par ce numéro et a décidé de ne plus rester immobile face aux attaques répétées de l’équipe socialiste. A 15 mois des élections municipales, peut on s’attendre à une montée en puissance de ces piques vers l’un ou l’autre des prétendants à la Mairie? EE-LV sortiront t’ils de leur silence? De nouveaux acteurs?La guerre des boîtes aux lettres va repartir des plus belles, mais aujourd’hui chacun aura un passif a assumé. Robert VILA vient déjà d’en présenter une partie, accompagné d’une facture à Elie PUIGMAL.

Le magazine est disponible en téléchargement en cliquant ICI

La justice confirme la condamnation d’Elie PUIGMAL

C’est aujourd’hui que l’ancien Maire de Saint Estève et Conseiller Général, Elie PUIGMAL, était jugé à nouveau pour les faits de « l’affaire Boitaclous ».

Cette affaire a éclaté au cours de l’été 2009 et avait conduit à de nouvelles élections permettant à Robert VILA de remporter l’élection partielle du mois d’Octobre 2010.

Depuis Elie PUIGMAL, toujours Conseiller-Général du canton, a été condamné  à trois mois de prison avec sursis et 8 000 euros d’amende pour « délit de favoritisme » dans le cadre du marché public passé en avril 2009 entre la commune et l’association Boitaclous pour la gestion culturelle du théâtre de l’Étang.

Le jugement de Montpellier du 22 novembre confirme donc la condamnation d’Elie PUIGMAL pour délit de favoritisme.

Retour à l’accueil

Prochain conseil municipal de Saint Estève le 28 février 2012

Le prochain conseil municipal de la ville de Saint Estève aura lieu le mardi 28 février 2012  à 19h30 à la salle Jean Jaurès.

Voici l’ordre du jour, communiqué par la Mairie, qui attend les 33 conseillers municipaux.

1 – Affaire commune de Saint Estève / Elie PUIGMAL : Autorisation d’interjeter appel
2 – Débat d’Orientations Budgétaires
3 – Approbation du rapport de la CLET (Commission Locale d’Évaluation des Transferts)
4 – Subvention exceptionnelle pour l’association Pétanque Stéphanoise
5 – Subvention exceptionnelle « Les Rendez-Vous de Saint-Estève »
6 – Subvention « Les enfants d’abord »
7 – Tarification de la piscine
8 – Complément d’avance à verser au CCAS avant le vote du Budget 2012
9 – Attribution définitive du lot 2.03 du lotissement communal « le Domaine de l’Orangeraie »
10 – Avenant au marché de maîtrise d’ouvre passé avec le Cabinet Barthélémy RUIZ en vue de la réalisation du Gymnase des Aloès
11 – Avenant au marché de maîtrise d’ouvre passé avec l’Agence GARY en vue de la réalisation d’un lotissement situé à l’Entrée Est de la Ville de SAINT-ESTEVE – Zone 1NAe
12 – Mise en accessibilité des services municipaux logés au sein de l’hôtel de ville : Demande de subvention au titre de la Dotation d’Équipement des Territoires Ruraux 2012
13 – Mise en accessibilité des bâtiments de l’École de Musique et de la Bibliothèque Municipale : Demande de subvention au titre de la Dotation d’Équipement des Territoires Ruraux 2012
14 – Demande de subvention auprès de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie, du Conseil Général des Pyrénées-Orientales et du SYDETOM 66, dans le cadre d’une convention tripartite relative au Programme de Maîtrise des Déchets, pour les travaux de réhabilitation de l’ancienne décharge communale
15 – Demande de subvention auprès du Syndicat Intercommunal Scolaire et de Transport PERPIGNAN MÉDITERRANÉE pour l’acquisition de matériel destiné au restaurant scolaire Pau CASALS
16 – Demande de subvention auprès du Syndicat Intercommunal Scolaire et de Transport PERPIGNAN MÉDITERRANÉE pour l’acquisition de matériel destiné au restaurant scolaire TORCATIS
17 – Gestion déléguée du bar du Théâtre de l’Étang
18 – Tenue du bar et tarifs pour le Théâtre de l’Étang
19 – Présentation du rapport annuel sur le prix et la qualité du Service Public d’élimination des déchets : exercice 2010

Retour à l’accueil

Saint Estève, le casque de chantier comme nouvelle mascotte?

Si vous avez l’occasion de vous balader à pied sur la commune de Saint Estève, il vous faudra traverser de nombreuses zones de travaux lancées par la municipalité et mis en action par l’adjoint délégué aux travaux, Michel PEREZ.

Depuis plusieurs mois, de nombreux chantiers ont été lancés dont les nombreuses réfections de trottoirs dans toute la commune. Sa marque de fabrique? Un béton balayé et des lignes de brique rouge. Vous en trouvez désormais partout, dans le centre historique, dans des petites rues du bas de Saint Estève ou sur de grandes avenues de la commune. Il faut dire que certains trottoirs dataient de la construction du lotissement dans les années 80.

Autre innovation, la mise en place d’un éclairage bleu sur les passages piétons en diagonale, afin d’en signaler la présence aux automobilistes. Un dispositif que l’on peut également croiser à Pollestres.

Avec ces aménagements la ville change en rattrapant son retard sur les investissements non réalisés et qui étaient pourtant nécessaires. Et si vous ne constatiez pas par vous même la présence de ces travaux, des panneaux indicateurs vous rappellent que la ville « investit pour votre confort et votre qualité de vie », une méthode rappelant celle employée par la Région ou le Conseil Général. C’est là que s’arrête la comparaison, car les panneaux de la région sont parfois présents depuis le milieu des années 2000 sans que pour autant l’ombre d’un changement n’apparaisse. A Saint Estève il est visible !

Que trouvera alors l’équipe d’Elie PUIGMAL en 2014 pour contester ces réalisations? Cela leur sera difficile de mettre la faute au manque de moyens car ils ont su trouver plus de dix millions € pour la réalisation du Théâtre de l’Étang.  En un peu moins d’un an Saint Estève est passé de la capitale du spectacle à la capitale des travaux ! Autre équipe, autre priorité et en 2014 ce sera aux électeurs de juger.

Retour à l’accueil

Élie Puigmal condamné

Le tribunal de Perpignan vient de rendre son verdict dans le cadre de l’affaire Boitaclous.
Poursuivi pour délit de favoritisme, le Conseiller Général et ancien Maire PS de Saint Estève, Élie PUIGMAL vient d’être reconnu coupable.

Il écope d’une peine de 3 mois de prison avec sursis et 8000 € d’amende. La commune était partie civile dans cette affaire pour « protéger ses intérêts » selon la déclaration de Robert VILA lors d’un conseil municipal.

Retour à l’accueil

Prochain conseil municipal de Saint Estève le 5 janvier 2012

Le prochain conseil municipal de la ville de Saint Estève aura lieu le jeudi 5 janvier 2012  à 19h30 à la salle Jean Jaurès

Voici l’ordre du jour communiqué par la Mairie qui attend les 33 conseillers municipaux.

1 – Grille Tarifaire des spectacles du Théâtre de l’Etang

2 – Modification de la grille tarifaire pour la location de la salle modulable

3 – Modification du tableau des effectifs

4 – Astreintes pour les agents de la commune

5 – Projets scolaires 2011/2012

6 – Attribution définitive de parcelles au niveau du lotissement « Le Domaine de l’Orangeraie

Retour à l’accueil