Georges Frêche, son naturel revient au galop

Pendant la campagne des régionales 2010, j’étais candidat sur la liste de Jean Castex et de Raymond Couderc. Nous avions lors de nos déplacements, de nos réunions publiques pu prendre la température de diverses structures sur les aides de la région.

On avait à chaque fois fait le constat que si vous n’étiez pas pro-Frêche ou pro-Bourquin vous ne pouviez rien obtenir de la région Septimanie. Dernièrement Georges Frêche avait su draguer les catalans en  promettant la lune pour récupérer des voix.

Désormais Georges Frêche a décidé de sanctionner les associations proches des élus qui se trouvaient sur la liste d’Héléne Mandroux. Rappelez vous dans notre département c’était Jacqueline Amiel Donat qui menait cette liste alors que six mois avant elle vénérait Georges Frêche et Christian Bourquin. Opportunisme et pouvoir quand tu nous tiens !

L’information a été rendu publique par le journal communiste « L’Humanité » :

 » Georges Frêche a été nommé à l’unanimité Président du CHU contre Héléne Mandroux »

 » Le Conseil Général de l’Hérault, dirigé par André Vézinhet, adversaire proclamé à Georges Frêche constate que ces aides régionales… diminuent à vue d’oeil »

 » Le gendre d’André Véhinzet remettait sa demission de Président du Montpellier Hérault Rugby  après les menaces de voir le club privé de ses subventions »

Le naturel de Georges Frêche revient au galop, il est loin le temps des promesses électorales.

Quand nos impôts financent la fête de Christian Bourquin

Lors des résultats du 1er et 2nd tour avec l’équipe de Jean Castex, nous étions dans notre permanence électorale située à Perpignan et louée sur les comptes de campagne. Christian Bourquin lui a opté pour le Conseil Général. Que faisait il avec son équipe, ses militants au Conseil Général un dimanche soir?  Le Conseil Général a servi de QG de campagne pour l’équipe de Christian Bourquin.

Le Conseil Général est financé par les  impôts, et n’appartient pas à un parti politique… Il est anormal que Christian Bourquin se soit amusé à faire la fête dans les locaux de l’institution départementale.   Cela signifie que les impôts financent la campagne de Georges Frêche et son représentant local. C’est intolérable.

Lors des dernières élections municipales, législatives, chaque élu avait loué une permanence de campagne pour y faire son QG, des réceptions et découvrir les résultats des élections… Tous sauf un, Christian Bourquin qui confond denier public et denier privé.

Réunion publique au Moulin à Vent

Avec Jean Castex et l’ensemble des colistiers nous poursuivons notre campagne de terrain et de proximité. Cette fois ci nous étions au moulin à vent à Perpignan pour une réunion publique en présence du Maire de quartier, du Conseiller Général, Jean Rigual et du député de circonscription, Daniel Mach.

Chaque réunion publique est l’occasion de se retrouver avec les habitants d’une ville, d’un canton pour leur présenter notre programme et échanger avec eux . La prochaine réunion publique est prévu le mardi 2 mars 2010 à 20h30 à Saint Laurent de la Salanque

Jean Castex à Saint Esteve, un candidat dynamique pour notre département

(François Lietta – Annabelle Brunet – Jean Castex – Jean Luc Pujol – Colette Apert )

Jean Castex était en réunion publique à Saint Esteve jeudi dernier pour présenter au stéphanois son programme pour la région Languedoc Roussillon.

(François Lietta – Annabelle Brunet – Jean Castex -François Calvet-  Jean Luc Pujol – Colette Apert )

Avec plusieurs colistiers nous étions présent pour présenter les raisons de notre engagement au coté de Jean Castex pour les élections régionales des 14 et 21 mars 2010. Un débat s’est ouvert avec la salle traitant de la gestion de l’eau, de la fiscalité, de l’agriculture, de tourisme… et d’un ensemble de sujets préoccupant les habitants du canton et dépendant de la compétence de la région.

Merci à toutes et à tous de votre participation à cette réunion publique.

Conseil National de l’UMP du 28 novembre 2009

L’UMP a réuni son conseil national à Paris le samedi 28 novembre 2009. Accompagné des conseillers nationaux de l’UMP 66, de Marie Thérése Sanchez Schmid, député européen, de Paul Blanc, Sénateur et de Jean Castex, tête de liste départemental pour les élections régionales de Mars 2010 j’étais présent parmi les 2000 cadres du mouvement populaire.

Ce conseil national avait pour but de valider les têtes de liste pour les élections régionales de mars 2010.

Pour notre région, les têtes de liste sont les suivants:

– Raymond Couderc pour la région.

Aude : Michel Py

Gard: Eddy Valadier

Hérault: Raymond Couderc

Lozére: Francis Saint Léger

Pyrénées Orientales: Jean Castex

Plusieurs temps forts pendant ce week end, avec un grand débat sur l’environnement en préparation du sommet de Copenhague avec le prix nobel de la paix de 2007.
Les discours du Premier Ministre, François Fillon et du Président de la République, Nicolas Sarkozy sont venus clôturer ce conseil national et donner le ton pour la campagne des régionales.

Soyons en ordre de marche pour un vrai changement en Languedoc Roussillon

Remise d’un livre blanc à Raymond Couderc

Les Jeunes Populaires de Languedoc Roussillon via leurs responsables départementaux ont remis un livre blanc à Raymond Couderc qui reprend un ensemble de propositions pour les élections régionales de mars 2010.

Plusieurs grands thèmes furent traités par chaque département. La remise de ces propositions a été l’occasion de recevoir Maité Sanchez Schmid, député européen , Benjamin Lancar, Président national des Jeunes UMP et  Pierre Henry Pouchelon, délégué national en charge de la zone Sud Ouest.

Un grand merci à l’ensemble des participants des Pyrénées Orientales pour leurs contributions de qualité.