Européennes 2014 : les Jeunes Populaires avec Marie Thérèse SANCHEZ SCHMID

Depuis les dernières élections européennes le département des Pyrénées-Orientales est représenté au Parlement Européen avec énergie par Marie-Thérèse SANCHEZ SCHMID. Candidate en 2009 à la quatrième position elle avait été élue pour la première fois à un mandat national et a su rapidement s’imposer parmi les députés qui comptent à Strasbourg et Bruxelles.

De nombreux Jeunes Populaires de toute la région ont pu, par son invitation, visiter le parlement et découvrir surtout le fonctionnement de cette chambre démocratique de l’Union Européenne.

Aujourd’hui, Marie Thérèse SANCHEZ-SCHMID, candidate en troisième position sur la liste conduite par Michèle ALLIOT-MARIE,  peut compter sur le soutien entier et total des Jeunes Populaires des Pyrénées-Orientales pour la porter une nouvelle fois dans l’hémicycle du Parlement Européen.

Partout dans le département, nous menons des actions pour accompagner sa candidature. Les Jeunes Populaires sont devenus experts en opérations militantes et le font avec un engagement fort et la ferme volonté de faire gagner notre département et l’Europe.

Le 25 mai prochain, un seul tour, nous voterons Michèle ALLIOT MARIE et la liste UMP « Pour la France, agir en Europe » !

Elections européennes 2014: Contribution au magazine de l’UMP 66


POURQUOI LES JEUNES DOIVENT SE MOBILISER POUR LES EUROPEENNESAfficheEuropéennes

Notre génération n’a pas connu de conflits militaires sur son propre sol,  pourtant elle n’ignore pas les raisons qui ont poussés des nations à s’engager dans la construction de l’Union Européenne. Fédérer, partager et lier des nations pour ne plus connaître les conflits majeurs du 20ème siécle sont parmi les principales raisons de la construction européenne.

Aujourd’hui, nous sommes profondément attachés à l’Union Européenne car nous connaissons les avantages que notre jeunesse peut en tirer.  Pour notre département transfrontalier, la mobilité européenne est un acquis que nous se saurions remettre en cause. Les plus anciens nous rappellent que pour se rendre en Espagne ils devaient emprunter la RN 9 et patienter parfois de nombreuses heures avant de pouvoir franchir la frontière en possession d’un passeport. Ce temps est bel et bien révolu et nous pouvons aujourd’hui traverser librement la frontière sans avoir non plus à changer des liquidités. C’est une mobilité touristique mais aussi professionnelle qui est offerte par l’Union Européenne.

L’Europe nous permet également de nous ouvrir sur les autres, étudiants nous pouvons profiter du programme européen le plus connu qui se nomme Erasmus. Que nous partions vers une autre université d’Europe et que nous restions en France nous avons pu rencontrer de nombreux étudiants bénéficiant de ce programme.   Quelle expérience enrichissante !

L’Europe se doit de se transformer pour répondre aux attentes des Européennes et Européens qui veulent une Europe forte qui protège et apporte prospérité aux peuples qui la composent.

Voter aux élections européennes est plus qu’un droit, c’est un devoir pour notre jeunesse qui devra choisir les 751 représentants au Parlement Européen le 25 mai prochain.

Mobilisons-nous pour participer à la construction de l’Europe de 2019 !

Un nouveau député européen pour le Languedoc Roussillon

Dominique BAUDIS, Député européen de l’euro-circonscription Sud Ouest, vient d’être nommé Défenseur des droits par le Président de la République, Nicolas SARKOZY. Cette nomination l’oblige a quitter son mandat de parlementaire européen obtenu en juin 2009.

C’est donc le suivant sur la liste UMP-NC qui devient Député européen en la personne de Franck PROUST, premier adjoint au Maire de Nîmes. Il devient ainsi le second parlementaire européen de la région Languedoc-Roussillon aux côtés de Marie Thérèse SANCHEZ SCHMID de Perpignan.

Retour à l’accueil

Ecole européenne des cadres à Bruxelles

Les parlementaires européens de l’UMP ont conviés quelques cadres départementaux de l’UMP de l’euro-région Sud Ouest a participer à un séminaire de formation sur le fonctionnement du Parlement Européen et des institutions européennes.

Le Parlement Européen dont 2 924 textes furent approuvés au cours de la législature 2004-2009 et dont 23 langues sont considérées comme officielles. Pour cela, il faut compter sur 6166 salariés dont la moitié le sont sur Bruxelles. L’Europe est une machine bien rôdé avec son fonctionnement et son budget de 1 675 milliards d’euro ce qui correspond à 3,34€ par habitant de l’Union Européenne.

Les députés de l’UMP, élus en juin 2009 sont membres du groupe PPE, qui rassemble l’ensemble des droites européennes. Un groupe ne pouvant exister que si il comporte au moins 25 membres.

L’organisation du Parlement Européen est rodée, le siège principal étant Strasbourg et le travail en commission s’effectue à Bruxelles. Une logistique lourde est mise en place pour faire la navette entre Bruxelles et Strasbourg lors de la tenue de session pleiniére.

Ces journées de formation sont régulières et permettent aux cadres de mieux comprendre le rôle des parlementaires européens.

Remise du rapport sur la coopération transfrontalière

Marie Thérèse Sanchez Schmid, Député Européen et élue de la ville de Perpignan a remis le rapport sur la politique transfrontalière.
Depuis plusieurs mois, elle était mandatée par le Premier Ministre pour rédiger un rapport sur la politique transfrontalière avec Etienne Blanc, Député de l’Ain et Fabienne Keller, Sénatrice du Haut Rhin.
Voici la version courte du rapport
View more documents from francoislietta.