2 sur 2 au Sénat

Et de deux ! Les Républicains des Pyrénées-Orientales de remporter deux sièges au Palais du Luxembourg avec l’élection de deux Sénateurs Les Républicains pour représenter les Pyrénées-Orientales.

Ainsi François CALVET et Jean SOL sont les deux élus victorieux de l’élection du 24 septembre 2017.  Si nous avions un élu sortant (François CALVET), Jean SOL a remporté le second siège en évinçant la Présidente socialiste du département, Hermeline MALHERBE.

Belle victoire pour le Conseiller départemental du canton de Perpignan VII qui a mené une rude compagne face à des dissidences.

Félicitations aux deux nouveaux élus qui entreront en poste le 2 octobre prochain avec l’élection du Président du Sénat.

En augmentant significativement le nombre de sénateurs élus ou réélus, la majorité sénatoriale, et tout particulièrement le groupe Les Républicains à la Haute Assemblée, remportent une nette victoire.

Notre majorité sénatoriale s’est renforcée et les grands électeurs ont manifesté clairement leur volonté d’un rééquilibrage démocratique et institutionnel après les élections du premier semestre.

L’échec des candidats LREM  démontre que les grands électeurs ont aussi voulu, manifestement, faire entendre leur inquiétude face à une politique gouvernementale recentralisatrice, souvent brutale et réductrice, qui ne respecte pas suffisamment la diversité des territoires et le rôle fondamental joué par les collectivités locales dans notre pays.

Réunion publique de Jérome Chartier à Perpignan

Réunion publique de Jérome Chartier à Perpignan

Dans ces derniers jours de campagne, la fédération départementale « Les Républicains » et le comité de soutien à François FILLON ont accueilli Jérôme CHARTIER pour une réunion publique de soutien à François FILLON.
Lors de mon intervention, j’ai rappelé qu’il restait quatre jours pour convaincre nos amis, nos proches et nos collègues de soutenir François FILLON. Quatre jours pour tourner la page de cinq années de socialisme dans notre pays.

Des interventions remarquées de Marie Thérèse SANCHEZ-SCHMID et du Maire de Perpignan, Jean-Marc PUJOL.

Merci aux nombreux élus présents ce soir, les parlementaires Fernand SIRE et François CALVET, la conseillère régionale Fatima DAHINE, les conseillers départementaux Richard PULY BELLI, Annabelle BRUNET, Isabelle DE NOELL et Jean SOL, les Maires Paul BLANC, Gilles FOXONET, Jacques MANYA, Huguette PONS…

Une mobilisation réussie avec nos cadres: le Secrétaire départemental Daniel MACH, les délégués de circonscription Michel SITJA, Stéphane LODA et Jacqueline IRLES et les Conseillers nationaux Sylvie SIMON et Véronique OLIER.

Conférence de presse – Nous sommes tous derrière le vainqueur François Fillon

Ce lundi 28 novembre, la fédération départementale « Les Républicains » a organisé une conférence de presse pour informer des suites du second tour de la primaire.

A l’issue de ce second tour, les Français se sont exprimés clairement en faveur d’un candidat pour porter nos couleurs à l’élection présidentielle de 2017.

En tant que Président de la fédération, j’ai rappelé que cette primaire était une première et qu’elle avait suscité un certain nombre de craintes. Des craintes sur la participation, sur notre capacité à assurer la logistique, sur notre culture du chef et le risque de division.

img_4727A l’issue de ce second tour, je constate que la primaire était une attente de nos électeurs pour désigner un candidat. Que la logistique a été assurée avec l’implication des 400 bénévoles, que j’ai remercié lors de mon intervention, et que nous sommes plus rassemblés que jamais avec cette primaire derrière le vainqueur.

J’en tire les enseignements suivants :

  • nos électeurs de droite attendent un renouvellement de méthodes dans notre famille politique avant tout. Ils veulent pouvoir choisir leurs candidats et non plus les voir imposés par Paris. Cette primaire est une seconde étape – après les élections internes de janvier- vers une plus grande démocratisation de notre parti pour le rendre plus attractif et plus dynamique.
  • que cette primaire est une élection nationale visant uniquement à désigner le candidat à l’élection présidentielle de 2017. Aucune autre interprétation ou analyse locale ne doit être faite car ce serait faire un amalgame avec ce vote qui ne faisait aucune référence à cela.
  • que nous avons quatre candidats désignés pour accompagner François Fillon au cours de son quinquennat sur les quatre circonscriptions du département (Daniel MACH – Fernand SIRE – Danielle PAGES et Jacqueline IRLES). C’est un fait que chacun doit assimiler.
  •  que notre famille politique est soudée grâce à une fédération équitable au cours de cette primaire et dont la nouvelle équipe départementale a su mettre la fédération en ordre de marche pour les prochaines échéances grâce à l’implication de l’ensemble des cadres élus ou nommés.
    Nous sommes prêts à accompagner François Fillon au cours de sa campagne et nous le mènerons, ensemble, à l’Élysée quel que soit nos choix de premier ou de second tour. Car nous sommes, avant tout, une famille politique en marche pour mener les réformes nécessaires à notre pays. C’est la seule préoccupation pour nos concitoyens.
    img_4730
    img_4744

Avec Jean Sol, conseiller départemental sur son canton

14441202_10157526205200710_6323955646445501702_n

Avec Jean Sol, conseiller départemental sur son canton.

Sur son canton, autour d’un déjeuner convivial, Jean Sol réunit annuellement les nombreux soutiens et amis qui composent son association de soutien.

Le Conseiller départemental, élu depuis 2004, a su s’entourer de soutiens fidèles qui font la promotion de son action sur le canton de Perpignan 7. Rejoint en 2015 par son binôme, Joëlle Anglade ils représentent efficacement et en étant complémentaire les habitants de Sainte-Marie, Villelongue, Bompas et Perpignan-Las Cobas au conseil départemental des Pyrénées-Orientales.

Jean a toujours su tisser un lien fort avec les habitants du canton qu’il représente. Beaucoup de monde pour  ce repas parmi lesquels le Maire de Sainte-Marie, Pierre ROIG.

Un moment de convivialité dont l’association de soutien dirigée par Sylvie a le secret.

Merci aux bénévoles qui ont contribué au succès de cette journée.

 

C’est votre victoire

Hier, vous avez été presque 1600 à vous déplacer pour élire les nouvelles instances départementales de notre parti. Je tiens à vous remercier pour votre mobilisation, vous avez démontré que nous sommes très nombreux à prendre part à la vie démocratique de notre parti.

Pour la première fois, les adhérents ont pu élire le président de la fédération au suffrage universel direct. Vous avez eu le choix et vous avez été 1204 à porter vos suffrages sur ma candidature. Je tiens à vous remercier pour la confiance que vous venez de m’accorder. En succédant à François Calvet, dont je salue l’engagement depuis de nombreuses années à la tête de la fédération,  je mesure les responsabilités que vous m’avez confiées.

Je tiens à assurer à Marie-Thérèse Sanchez-Schmid qu’elle a toute sa place au sein de notre parti et je salue son engagement dans cette campagne interne.

L’ensemble des délégués de circonscription ne se sont pas représentés, merci à Jean-Charles Moriconi, Armande Barrére, Jean-Paul Francés et Brigitte Féménia qui ont tant donné ces dernières années. Félicitations à Michel Sitja sur la 1, Stéphane Loda sur la 2, Paul Miffre sur la 3 et Jacqueline Irlés sur la 4.

Notre département dispose de cinq sièges au conseil national. Nous serons représentés par Jean-Charles Moriconi, Armande Barrére, Sylvie Simon, Véronique Olier et Jean Sol. Félicitations !

Le comité départemental est élu, je tiens à féliciter les nouveaux élus et assurer à ceux qui ne siégeront pas que nous avons besoin de vous pour participer à la vie de notre fédération.

L’heure est au rassemblement! L’heure est à l’unité! C’est aujourd’hui que tout commence.

 

Passage média: Vidéo-protection dans les collèges

POLITICORAMA

Les Jeunes populaires des P.-O. apprécient la mise en place de vidéo-protection dans des collèges, « pour participer à la sécurité des collégiens à l’intérieur et aux abords des établissements scolaires », explique François Lietta responsable départemental des Jeunes pop, avant de préciser « qu’il aura fallu beaucoup trop de temps à la majorité socialiste pour prendre cette sage décision suite à l’obstination des élus UMP du conseil général ».

Echanges des Jeunes Populaires avec Jean SOL

Les Jeunes Populaires des Pyrénées-Orientales apportent leur soutien au Conseiller Général sortant, Jean SOL, qui se représente sur le canton VII de Las Cobas-Bompas. Au cours d’une rencontre nous avons pu aborder des points précis de son programme et débattre avec lui de ses propositions pour la jeunesse.
La rencontre fut également l’occasion d’avoir un retour d’expérience d’un élu de terrain, élu depuis 2004 au département et qui fait porter sa voix pour défendre une autre politique que celle menée par la majorité socialiste.