Débat présidentiel: « Il est indispensable que nous remportions les élections législatives »

Débat présidentiel: « Il est indispensable que nous remportions les élections législatives »

Deux heures trente d’un débat à la télévision pour sortir dépité de ce débat télévisé où se sont entremêlés des approximations flagrantes sur des sujets majeurs pour notre pays sur fond de leçon scolaire.

Les différences sont flagrantes entre les deux candidats du second tour de l’élection présidentielle. Cela aurait du donner un débat de qualité et c’est tout le contraire qui s’est produit.  C’est malheureux pour cet exercice démocratique et surtout pour l’avenir de notre pays.

Plusieurs fois au cours du débat je me suis posé la question: « Où va notre pays? ».

Les deux candidats viennent de démontrer, par ce débat de piètre qualité,  qu’il est indispensable que « Les Républicains » remportent les élections législatives les 11 et 18 juin prochain. La qualité du projet porté par ma famille politique est certain.  Le cap est clair, les propositions sont chiffrées, et il est le seul projet porteur d’espoir pour notre pays sans être démagogue.

C’est le défi qui attend les candidats aux élections législatives Daniel MACH, Fernand SIRE, Danielle PAGES et Jacqueline IRLES dans notre département. Une fois l’élection passée, ils devront réussir cette alternance pour notre pays.

Réunion publique de Jérome Chartier à Perpignan

Réunion publique de Jérome Chartier à Perpignan

Dans ces derniers jours de campagne, la fédération départementale « Les Républicains » et le comité de soutien à François FILLON ont accueilli Jérôme CHARTIER pour une réunion publique de soutien à François FILLON.
Lors de mon intervention, j’ai rappelé qu’il restait quatre jours pour convaincre nos amis, nos proches et nos collègues de soutenir François FILLON. Quatre jours pour tourner la page de cinq années de socialisme dans notre pays.

Des interventions remarquées de Marie Thérèse SANCHEZ-SCHMID et du Maire de Perpignan, Jean-Marc PUJOL.

Merci aux nombreux élus présents ce soir, les parlementaires Fernand SIRE et François CALVET, la conseillère régionale Fatima DAHINE, les conseillers départementaux Richard PULY BELLI, Annabelle BRUNET, Isabelle DE NOELL et Jean SOL, les Maires Paul BLANC, Gilles FOXONET, Jacques MANYA, Huguette PONS…

Une mobilisation réussie avec nos cadres: le Secrétaire départemental Daniel MACH, les délégués de circonscription Michel SITJA, Stéphane LODA et Jacqueline IRLES et les Conseillers nationaux Sylvie SIMON et Véronique OLIER.

Avec Jean-François COPE lors de son déplacement dans les Pyrénées-Orientales le 21 mars dernier.

Avec Jean-François COPE lors de son déplacement dans les Pyrénées-Orientales le 21 mars dernier.

Le 21 mars dernier, Jean-François COPE s’est rendu dans les Pyrénées-Orientales à la rencontre des adhérents de notre famille politique.

Commençant par une réunion publique à Pollestres, il est intervenu pour soutenir la candidature de François FILLON à l’élection présidentielle. Après l’intervention du Secrétaire Départemental Daniel MACH, je suis intervenu pour rappeler que le temps judiciaire n’était ni le temps médiatique, ni le temps politique.  J’ai d’ailleurs souligné le parcours de Jean-François COPE désormais totalement blanchi dans l’affaire « Bygmalion ».

En concluant mon intervention, j’ai appelé à la mobilisation générale de notre famille politique pour soutenir le seul candidat de la droite et du centre le 23 avril prochain. 

Un écho repris lors des interventions du Député Fernand SIRE et de la Présidente du comité de soutien à François FILLON, Marie-Thérèse SANCHEZ SCHMID.

Merci aux 450 personnes présentes pour cette réunion publique dont les élus Fernand SIRE – Député, le Maire de Pollestres et Secrétaire Départemental Daniel Mach, Jacqueline IRLES – Maire de Villeneuve de la Raho, Daniele PAGES – Adjointe au Maire de Perpignan , les Conseillers Régionaux Bernard DUPONT et Fatima DAHINE, les Conseillers Départementaux Isabelle DE NOELL, Jean SOL et Robert VILA, l’adjointe de la ville de Perpignan Christine MOULENAT et les cadres de la fédération Paul MIFFRE, Jean Charles MORICONI, Véronique OLIER et Nicolas REQUESENS.

Le lendemain matin, Jean-François COPE a participé à une rencontre avec les acteurs économiques de la plateforme de Saint-Charles International. Une rencontre pour mieux découvrir cette structure locale avec 2164 emplois sur site.

Aux côtés de Luc CHATEL, porte-parole de François FILLON

Aux côtés de Luc CHATEL – porte parole de François FILLON- dans l’Hérault

Avec Fernand SIRE, Député des Pyrénées-Orientales, j’ai accompagné le Député de la Haute-Marne et porte-parole de François FILLON, Luc CHATEL, lors de son déplacement dans le département voisin de l’Hérault.

Nommé le jour même, porte parole de notre candidat à l’élection présidentielle, il a tenu une réunion publique de soutien à François FILLON et au candidat « Les Républicains » Arnaud JULIEN, Secrétaire Départemental LR34,  pour les élections législatives.

L’occasion de réaffirmer notre soutien au candidat issu de la primaire François FILLON et  de retrouver d’autres candidats aux élections législatives dans le département de l’Hérault et des élus comme Elie ABOUD – Député et Président de la fédération LR 34,  François COMMEINHES – Sénateur de l’Hérault et Maire de Sète et Brice BONNEFOUX, Conseiller départemental.

A noter également la présence de l’une de nos plus jeunes candidates à l’élection législative. La jeune et pétillante Léa BOYER investie à 22 ans dans la cinquième circonscription du Gard.

A l’issue du conseil national du 14 janvier 2017

16105940_10158072286265710_6006946684947182830_n-2Le conseil national du 14 janvier 2017 a entériné les investitures aux élections législatives de 2017. Les quatre circonscriptions des Pyrénées-Orientales sont pourvues d’un candidat de la droite et du centre « Les Républicains » pour cette échéance du mois de juin.

Le processus de désignation des candidats commence par la commission nationale d’investiture (CNI) puis les investitures font  l’objet de discussion avec nos partenaires et enfin, lorsqu’il y a consensus, les investitures sont validées en  conseil national. Cette procédure j’aurai aimé la changer en optant pour un vote des adhérents, pour les non-sortants, en lieu et place d’une désignation par la CNI. C’est, à mon avis, une attente de nos adhérents qui veulent pouvoir être consulté et non plus subir des choix. Ce ne sera pas pour cette fois, mais je continue, avec d’autres présidents de fédération, à porter cette idée.

Désormais Daniel Mach – Fernand Siré, Daniele Pages, Jacqueline Irlès sont nos candidats. Lors des négociations nationales, nos partenaires du centre n’ont pas revendiqué l’attribution d’une circonscription dans les Pyrénées-Orientales. Ils bénéficieront de l’investiture LR dans 23 circonscriptions où un Député UDI est sortant et 84 circonscriptions sont en cours de négociation. Il reste donc 107 circonscriptions ouvertes aux partenaires de la future majorité de François Fillon soit environ 20% des sièges à l’Assemblée Nationale.

Pour ce conseil national, les membres de droits et élus étaient accompagnés par des adhérents venus de notre fédération. J’avais tenu, comme le permet le siège national, de permettre à nos adhérents de participer au conseil national. Je le ferai à chaque conseil national afin que nos adhérents comprennent le fonctionnement du parlement du parti.