Européennes 2014 : les Jeunes Populaires avec Marie Thérèse SANCHEZ SCHMID

Depuis les dernières élections européennes le département des Pyrénées-Orientales est représenté au Parlement Européen avec énergie par Marie-Thérèse SANCHEZ SCHMID. Candidate en 2009 à la quatrième position elle avait été élue pour la première fois à un mandat national et a su rapidement s’imposer parmi les députés qui comptent à Strasbourg et Bruxelles.

De nombreux Jeunes Populaires de toute la région ont pu, par son invitation, visiter le parlement et découvrir surtout le fonctionnement de cette chambre démocratique de l’Union Européenne.

Aujourd’hui, Marie Thérèse SANCHEZ-SCHMID, candidate en troisième position sur la liste conduite par Michèle ALLIOT-MARIE,  peut compter sur le soutien entier et total des Jeunes Populaires des Pyrénées-Orientales pour la porter une nouvelle fois dans l’hémicycle du Parlement Européen.

Partout dans le département, nous menons des actions pour accompagner sa candidature. Les Jeunes Populaires sont devenus experts en opérations militantes et le font avec un engagement fort et la ferme volonté de faire gagner notre département et l’Europe.

Le 25 mai prochain, un seul tour, nous voterons Michèle ALLIOT MARIE et la liste UMP « Pour la France, agir en Europe » !

Un nouveau député européen pour le Languedoc Roussillon

Dominique BAUDIS, Député européen de l’euro-circonscription Sud Ouest, vient d’être nommé Défenseur des droits par le Président de la République, Nicolas SARKOZY. Cette nomination l’oblige a quitter son mandat de parlementaire européen obtenu en juin 2009.

C’est donc le suivant sur la liste UMP-NC qui devient Député européen en la personne de Franck PROUST, premier adjoint au Maire de Nîmes. Il devient ainsi le second parlementaire européen de la région Languedoc-Roussillon aux côtés de Marie Thérèse SANCHEZ SCHMID de Perpignan.

Retour à l’accueil

Ecole européenne des cadres à Bruxelles

Les parlementaires européens de l’UMP ont conviés quelques cadres départementaux de l’UMP de l’euro-région Sud Ouest a participer à un séminaire de formation sur le fonctionnement du Parlement Européen et des institutions européennes.

Le Parlement Européen dont 2 924 textes furent approuvés au cours de la législature 2004-2009 et dont 23 langues sont considérées comme officielles. Pour cela, il faut compter sur 6166 salariés dont la moitié le sont sur Bruxelles. L’Europe est une machine bien rôdé avec son fonctionnement et son budget de 1 675 milliards d’euro ce qui correspond à 3,34€ par habitant de l’Union Européenne.

Les députés de l’UMP, élus en juin 2009 sont membres du groupe PPE, qui rassemble l’ensemble des droites européennes. Un groupe ne pouvant exister que si il comporte au moins 25 membres.

L’organisation du Parlement Européen est rodée, le siège principal étant Strasbourg et le travail en commission s’effectue à Bruxelles. Une logistique lourde est mise en place pour faire la navette entre Bruxelles et Strasbourg lors de la tenue de session pleiniére.

Ces journées de formation sont régulières et permettent aux cadres de mieux comprendre le rôle des parlementaires européens.

Conseil national de l’UMP du 11 décembre 2010

Ce samedi 11 décembre à la porte de Versailles Paris le conseil national de l’UMP réunissait les 2000 nouveaux délégués élus au sein des fédérations départementales, les parlementaires et les responsables départementaux jeunes pour procéder à la mise en place des nouvelles instances nationales dirigeantes de l’UMP.

La délégation des Pyrénées Orientales étaient composées de:

– Marie Therese Sanchez Schmid, Depute européen

– Gilles Foxonet, charge de mission de l’UMP 66

– François Lietta , responsable départemental des Jeunes

– Jean Charles Moriconi , Delegue de la 1ère circonscription

– Brigitte Femenia, Delegue de la 4ieme circonscription

– Jean Rigual, Jean Sol et Pierre Louis Bassolle pour la 1ère circo

– Marie Paule Rabeu pour la 3ieme circonscription

– Jean-Pierre Le Gall, Christophe Simon, Nathalie Bernades pour la 4ieme circonscription

Étaient invites : Jean Christophe Combes et Christine Llorens

Le parlement de l’UMP a donc élu 4 vice-présidents Michèle Alliot-Marie, Jean-Pierre Raffarin, Brice Hortefeux et Pierre Méhaignerie  ainsi que les 30 membres qui constituent le bureau politique dont Jacqueline Irles et Daniel Mach pour les Pyrénées Orientales. Daniel Mach devenant également Secrétaire National.

Dans la foulée le bureau politique a procédé à l’élection de Jean-François Copé au poste de Secrétaire général du mouvement et de Dominique Dord à celui de Trésorier national. Il a aussi élu les 10 membres composants la commission de contrôle de la gestion financière. Le bureau politique a ensuite désigné les 18 membres de la commission permanente des statuts et du règlement intérieur.Le nouveau Secrétaire général du mouvement ainsi que ses 2 secrétaires adjoints : Marc-Philippe Daubresse et Hervé Novelli ont ensuite initié un jeu de questions réponses avec les militants. Le conseil national a été clôture par le discours du Premier Ministre, François Fillon.

L’UMP se met en ordre de marche pour les élections cantonales de 2011 et les échéances nationales de 2012.