Communiqué des Jeunes Populaires : Le Conseil Général a la motion sélective

Le Conseil général des Pyrénées-Orientales présente une motion de soutien à la garde des sceaux Christiane Taubira. Sans se prononcer sur le fond, les Jeunes Populaires ne peuvent que constater que le Conseil général socialiste des Pyrénées-Orientales a la motion sélective !

Rappelez vous, entre 2007 et 2012, le Conseil général des Pyrénées-Orientales a fait adopter de nombreuses motions sur des sujets divers et variés. Souvent d’ailleurs pour apporter le soutien de l’Assemblée socialiste contre le pouvoir national représenté par Nicolas Sarkozy etFrançois Fillon.

Dernièrement, des salariés de l’aide à domicile souhaitaient un soutien du Conseil général concernant les retraites via une motion qui aurait pu être adoptée par l’Assemblée départementale.
Fin de non recevoir par la présidente du Conseil général, Hermeline Malherbe, qui précisera que cela est hors compétence du Conseil général. Pourtant, pendant 5 ans, le Conseil général avait fait adopter toutes sortes de motion hors compétence, celle d’aujourd’hui l’est également.
En réalité, le Conseil général n’accepte plus de voter des motions défavorables au plein pouvoir socialiste. Il ne faut pas taper sur ses amis socialistes ! Voici la réalité d’un Conseil général partisan, qui ne souhaite que ménager les parlementaires et le gouvernement socialiste !

Le découpage cantonal comme arme anti-échec électoral

Depuis l’arrivée du Parti Socialiste aux plus hautes responsabilités de notre pays, neuf élections partielles se sont déroulées dans des circonscriptions ou cantons à travers l’hexagone.

Le Parti Socialiste a perdu l’ensemble des élections partielles et n’a même pas été qualifiée pour le second tour comme cela est le cas pour l’élection cantonale dans le Var.

Face à ces échecs à répétition, le Parti Socialiste a trouvé une solution anti-échec en organisant un découpage cantonal lui étant largement favorable. Comment éviter une nouvelle gifle? Prenez un Ministère socialiste de l’Intérieur, prenez des élus locaux socialistes et organisez ainsi un découpage pour que chacune et chacun de ces élus s’assurent de retrouver son siège.

Certes, un découpage électoral n’est pas la priorité des Français, mais lorsqu’il s’agit pour une majorité d’assurer sa réélection dans le seul et unique but de se maintenir au pouvoir, cela s’appelle un coup d’état !

Retour à l’accueil

Nouvel hausse du chômage dans le département des Pyrénées-Orientales

Les chiffres du chômage sont tombés et ils sont malheureusement mauvais pour le département des Pyrénées-Orientales.
Cette nouvelle augmentation (+2,3%) est catastrophique pour nos concitoyens qui souffrent de l’absence d’un emploi (+713 chômeurs) et se retrouvent ensuite avec des difficultés financières.
Pourtant ces derniers temps, le gouvernement socialiste a fait la promotion des emplois d’avenir pour les plus jeunes via les Conseils Généraux. Ces contrats ne sont que des solutions de court terme pour leurs bénéficiaires et ne font que décaler dans le temps une nouvelle situation de chômage.  Ce n’est pas la solution !
Aujourd’hui il manque à notre pays, notre région et notre département, un cap politique pour rassurer les créateurs et dirigeants d’entreprises. Etranglés par la pression fiscale, l’instabilité des politiques fiscales et sociales, ne rassure pas les entrepreneurs et recruteurs qui préfèrent décaler l’embauche et l’investissement. Or sans investissement, il n’y a pas de création de valeur, ni de création d’emplois.

Encore une fois, avec les Jeunes Populaires, je  dénonce l’incompétence du plein pouvoir socialiste (Etat, Région, Département) qui n’arrive pas à endiguer la spirale infernale du chômage, préférant une politique d’assistanat clientéliste en lieu et place d’une politique de développement économique.

Le Conseil Général des Pyrénées-Orientales soutient les entreprises…. chinoises

Jusqu’où ira le Conseil Général des Pyrénées-Orientales dans ses mensonges? La communication de cette collectivité dirigée par la socialiste Hermeline MALHERBE est révélatrice des mensonges de la gauche du département.

Le Conseil Général dépense des milliers d’euros en communication comme dans la campagne  » Les catalans ont du talent » décliné par exemple en « Le Conseil Général soutient les entreprises des PO ». Nous avions déjà souligné les mensonges de cette campagne de communication où les catalans présentés étaient en réalité des russes, des italiens ….

Comme chaque année, le Conseil Général offre des cadeaux à la presse, aux élus, et aux personnalités triées sur le volet. Pour cette nouvelle année 2013, le Conseil Général a offert des souris informatiques fabriquées en Chine et estampillé du logo du Conseil Général des Pyrénées-Orientales. Les actes du Conseil Général démontrent que la propagande mise en place par la Présidente et élus socialistes du département est mensongère et ne reflète en rien la réalité.

Ne soyons plus dupes de la propagande et regardons les actes ! Entrepreneurs, travailleurs, travailleuses, le Conseil Général des Pyrénées-Orientales vous ment, il ne vous soutient pas, il soutient la production Chinoise !

Retour à l’accueil