Mon intervention à la réunion publique de Marie-Thérèse SANCHEZ SCHMID – Européennes 2014

Mesdames et Messieurs,

Dans quelques jours se déroulera le seul et unique tour des élections européennes du 25 mai 2014. A travers l’Europe des millions de citoyens de tout âge vont élire leurs représentants au Parlement Européen.

Nous, jeunes européens, sommes aujourd’hui la seconde génération a ne pas avoir connu de guerre sur son propre sol et la première génération post guerre froide. “ Die europäische Integration hat dauerhaften Frieden zwischen den Nationen gebracht zu oft vom Krieg.”
Pour ceux qui ne maîtrisent pas la langue de Goethe, “ La construction européenne a apportée une paix durable entre des nations trop souvent déchirées par la guerre”.

Nous, jeunes européens, sommes désormais une génération ouverte sur le monde, curieuse et pouvant désormais étudier librement dans l’un des 28 pays de l’Union Européenne. “With Erasmus, many students, including Perpignan, can study in the European country of their choice.” Pour les non-anglophones, vous aurez toutefois compris que je parlais du célèbre programme ERASMUS, le programme le plus ambitieux en faveur des étudiants.

Nous, jeunes européens, pouvons désormais travailler dans n’importe quel pays d’Europe sans aucune contrainte, en toute liberté à condition bien entendu de dépasser la barrière de la langue. Cette mobilité prend tout son sens pour notre département frontalier. “El trabajo a traves toda Europa es ahora posible para cualquier ciudadano Europeo. Una verdadera revolucion.” C’est cette fois-ci vous aurez reconnu la langue de Cervantes.

Nous, jeunes européens, pouvons profiter de l’apport culturel d’une Europe unifiée qui s’est bâtie en respectant les peuples, leurs identités et cultures multiples. Dans notre département à forte identité catalane cela prend tout son sens.

Nous, jeunes franco-catalan, le 25 mai prochain nous déposerons dans l’urne le bulletin de la liste menée par Michèle ALLIOT-MARIE sur laquelle se trouve notre député européenne Marie-Thérèse SANCHEZ SCHMID. Ce vote est un vote d’adhésion aux valeurs de la droite et du centre, un vote de conviction pour une Europe dont nous admettons la construction de manière équilibrée, raisonnée et à l’écoute des populations des Etats-membres. C’est surtout un vote de raison, car il faut admettre que la France n’est pas seule en Europe, et que l’Europe à 6 ,9, 12 ou 28 membres impose un consensus qui ne se compose pas uniquement par la vision franco-française de l’orientation européenne. Nicolas SARKOZY avait bien compris que la France, seule, aurait tout à perdre et il était le Président de la République qui avait, dans l’intérêt de la France, l’ambition d’une entente permanente et d’une relation apaisée avec les autres chefs d’Etat qui eux aussi défendent les intérêts de leurs pays. François HOLLANDE, entre deux tours de scooter dans la capitale, a imposé sa vision des choses. Tel un bidochon de la politique populiste moderne, il pensait pouvoir imposer aux 28 États membres, que la France avait toujours raison et que les 27 autres États membres devaient suivre les traces de son scooter dans la rue du Cirque. Mais de porter un casque, ne l’a pas empêché de foncer droit dans le mur en décrédibilisant la France à l’étranger tout comme il apparaît de moins en moins crédible dans son propre pays et ça les autres pays de l’Union Européenne l’ont bien compris.

Nous ne disons pas que l’Europe est parfaite, mais il faut construire une union européenne de consensus, apaisée, de terrain et ambitieuse. Nous savons que ni le Parti Socialiste, ni les extrêmes n’ont cette ambition, ni cette envie, mais ils veulent détruire notre vision de l’Europe alors même que dans une économie mondialisée, seuls, nous ne sommes rien et nous aurons tout à y perdre. La prochaine étape de l’Europe doit être une harmonisation sociale et fiscale, celle de donner à l’Europe les moyens de se protéger du dumping tout en conservant une ouverture sur le monde dans un modèle gagnant-gagnant. Voici la vision synthétique de l’Europe que porte notre jeunesse, et que vous, député européen devait porter car vous construisez notre Europe, celle que vous nous laisserez en héritage lorsque nous accéderons très prochainement aux responsabilités.

Le choix de voter pour l’UMP est de voter pour cette Europe d’entente entre 28 pays, une Europe qui se construit à 28 et qui prend en compte l’intérêt général. Je rappellerai cette phrase de l’économiste Pareto “la somme des intérêts individuels n’est pas l’intérêt général”. Ce qui clairement veut dire, la somme des intérêts de chacun des 28 états membres ne donnera jamais l’intérêt général, il faut donc obtenir à chaque fois un accord satisfaisant pour les 28 états.

L’Europe s’est construite petit à petit, par des hommes et des femmes qui ont su dépasser les haines et esprit de vengeance issues des guerres meurtrières de notre continent. C’est en hommage à ces hommes et ces femmes, pères fondateurs de l’Union Européenne, que nous nous devons d’aller voter le 25 mai prochain. Cet état d’esprit n’est aucunement partagé par les extrêmes qui au contraire opposent les états de l’union entre eux et votent de manière incohérente. Saviez vous que les élus du FN ont voté contre la réforme de Schengen? N’est ce pas incohérent? Il faut donc comprendre qu’à leurs yeux l’immigration et la liberté de circuler ne pose aucun problème.

Tout cela nous l’avons appris et compris grâce à toi, Marie Thérèse, tu es notre député européen depuis le 7 juin 2009, date de ton élection. En cinq ans, Marie Thérèse tu nous as fait découvrir l’Europe par des déplacements à Bruxelles via l’école des cadres. Par de nombreuses rencontres, tu nous as fait prendre conscience de l’action de l’Europe au quotidien en faveur des Pyrénées-Orientales.

Je veux, par anticipation Marie Thérèse, remercier l’ensemble des militants qui font cette campagne à tes côtés, l’ensemble des Jeunes Populaires qui ont à coeur, comme en 2009, de porter cette campagne de terrain et enfin remercier tes équipes en circonscription et à Bruxelles qui depuis 5 ans ont toujours su être à notre écoute.
Cette campagne a été belle, courte et intense. J’espère que tu ne m’en veux pas trop lors du dernier collage pour t’avoir quelque peu arroser de colle. Il faut dire que la méthode Jeunes Populaires n’y va pas de mains mortes, ne serait-ce que par nos communiqués de presse “ on envoie du lourd” !

Dimanche, pour le seul et unique tour de scrutin, nous voterons pour toi Marie Thérèse, nous voterons pour le trio que tu formes avec Michèle ALLIOT-MARIE et Franck PROUST. Car tout au long des cinq ans à venir vous défendrez cette vision d’une Europe résolument tournée vers l’avenir.

Oui, il faut aimer l’Europe, il faut construire l’Europe de demain et c’est pour cela que dimanche nous irons tous voter pour l’UMP.

Vive les Jeunes Populaires, Vive l’UMP.
Vive l’Europe et Vive la France.

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s