Saint Estève, le casque de chantier comme nouvelle mascotte?

Si vous avez l’occasion de vous balader à pied sur la commune de Saint Estève, il vous faudra traverser de nombreuses zones de travaux lancées par la municipalité et mis en action par l’adjoint délégué aux travaux, Michel PEREZ.

Depuis plusieurs mois, de nombreux chantiers ont été lancés dont les nombreuses réfections de trottoirs dans toute la commune. Sa marque de fabrique? Un béton balayé et des lignes de brique rouge. Vous en trouvez désormais partout, dans le centre historique, dans des petites rues du bas de Saint Estève ou sur de grandes avenues de la commune. Il faut dire que certains trottoirs dataient de la construction du lotissement dans les années 80.

Autre innovation, la mise en place d’un éclairage bleu sur les passages piétons en diagonale, afin d’en signaler la présence aux automobilistes. Un dispositif que l’on peut également croiser à Pollestres.

Avec ces aménagements la ville change en rattrapant son retard sur les investissements non réalisés et qui étaient pourtant nécessaires. Et si vous ne constatiez pas par vous même la présence de ces travaux, des panneaux indicateurs vous rappellent que la ville « investit pour votre confort et votre qualité de vie », une méthode rappelant celle employée par la Région ou le Conseil Général. C’est là que s’arrête la comparaison, car les panneaux de la région sont parfois présents depuis le milieu des années 2000 sans que pour autant l’ombre d’un changement n’apparaisse. A Saint Estève il est visible !

Que trouvera alors l’équipe d’Elie PUIGMAL en 2014 pour contester ces réalisations? Cela leur sera difficile de mettre la faute au manque de moyens car ils ont su trouver plus de dix millions € pour la réalisation du Théâtre de l’Étang.  En un peu moins d’un an Saint Estève est passé de la capitale du spectacle à la capitale des travaux ! Autre équipe, autre priorité et en 2014 ce sera aux électeurs de juger.

Retour à l’accueil

Une réflexion sur “Saint Estève, le casque de chantier comme nouvelle mascotte?

  1. jean-Michel, Yves BORGET dit :

    Il est tout à l’honneur d’une municipalité d’en revenir aux fondamentaux de la notion de commune : les espaces collectifs, et d’avoir à considérer que les trottoirs en particulier et la voierie en général doivent être maintenus ou remis en état quand nécessaire.

    Cependant un certain nombre de comportements devront changer de la part de citoyens qui occupent les trottoirs en toute féodalité et fléau-dalité : stationnement de véhicules et occupation par des haies, mais il semblerait que l’ordre public nécessaire soit reprogrammé aussi par la municipalité, il est indispensable dans l’espace public et communal pour tous et chacun.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s