Voeux 2012: la continuité en perspective

C’est à l’espace Saint-Mamet que le Maire, Robert VILA a présenté ses voeux à la population stéphanoise pour l’année 2012. Comme chaque année, le Maire accueillait la population par une poignée de main, suivi des élus du groupe majoritaire. Parmi les hôtes de marque, on pouvait noter la présence de Fernand SIRE, Député- Maire de Saint Laurent de la Salanque, de Jean CASTEX, Conseiller Régional et Maire de Prades, de Jean RIGUAL, Mauricette FABRE ,Véronique VIAL-AURIOL et Elie PUIGMAL pour le Conseil Général, de Bernard FOURCADE, Président de la CCI régionale, de Jean Pierre ROMERO, Maire de Port- Vendres et Patrick GOT, Maire de Baho

Plusieurs personnalités politiques du département ont pris la parole pour présenter également leurs voeux.

Marie Thérèse SANCHEZ SCHMID, Député Européen a ouvert le bal pour parler de l’Europe suivi ensuite par Guy ILARY, Président de l’association des maires du département et enfin François CALVET, Sénateur des Pyrénées-Orientales. Derrière les intervenants se trouvaient le conseil municipal de la ville sans les élus d’opposition. Si comme l’année passée des chaises étaient prévues pour les élus d’opposition aucun d’entre eux ne s’y est assis cette année. C’est depuis la salle que le Conseiller Général du canton et son groupe ont assisté aux voeux de l’équipe municipale.

Robert VILA a tenu un discours d’environ 50 minutes pour présenter les réalisations de l’année 2011 et les perspectives pour l’année 2012. Pour le résumer, il faut retenir le mot « continuité ». Le choix de l’équipe majoritaire est la continuité des actions menées en 2011, par la poursuite de travaux d’aménagement ou de rénovations de quartiers de la ville, continuité d’appui envers les associations, maintien de la fiscalité actuelle….

Second temps fort du discours de Robert VILA, mettre au clair certains événements récent concernant les élus d’opposition. Il est ainsi revenu sur l’affaire Boitaclous et les démêlés judiciaires de l’ancien Maire et sur l’enquête de police judiciaire concernant l’ancien élu à l’urbanisme, Jean COSTA.

Enfin le discours s’est terminé sur une note d’espoir concernant le haut débit avec une annonce pour le 31 janvier 2012, tout en émettant des réserves sur la fiabilité de la date car trop souvent annoncé et trop souvent repoussé, la municipalité fait désormais le choix de ne plus s’engager sur une date tant elle a été trop déçue ces derniers mois.

Retour à l’accueil

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s