La circulation sur la RD616, prochain point noir?

On l’a tous remarqué en rentrant le soir dans la commune par la route départementale 616 reliant le tri postal de Perpignan à Saint Estève, la circulation s’est intensifiée par la construction de nombreux giratoires ralentissant considérablement la circulation. On peut d’ailleurs légitimement se poser la question de l’utilité d’un giratoire dont la très grande majorité des automobilistes vont tout droit….

Ce n’est pas encore les bouchons sur cet axe mais c’est un véritable signal des perturbations à venir pour les prochaines années. Cet axe, géré par le Conseil Général des Pyrénées-Orientales, a évolué ces dernières années avec l’installation de trois nouveaux ronds points en quelques mois sur une route d’environ 1 kilomètre.

En effet, dans quelques mois sera mis en service la rocade qui reliera le rond point situé à proximité de la clinique à celui se trouvant à proximité de l’autoroute A9. Cela signifie qu’il y aura 4 embranchements au lieu de 2 actuellement, cela aura un impact non négligeable sur la circulation.

Rajoutons à cela l’augmentation d’habitants par la poursuite de l’urbanisation de Saint Estève avec la livraison de 80 logements à la place de la cave coopérative, de 31 logements au Mas del Rey , des logements de Las Mires… Autant de voitures que de logements et parfois le double.

L’augmentation de la population, la mise en service la rocade et la multiplication des ronds points auront un impact sur la circulation et cet axe majeur en sera la démonstration.

Retour à l’accueil

Une réflexion sur “La circulation sur la RD616, prochain point noir?

  1. Jean-Michel, Yves BORGET dit :

    Ne pas confondre les notions liées aux véhicules :

    – L’augmentation de la population de notre ville implique aussi une augmentation du nombre des véhicules, et les ronds points ont deux mérites : 1°) celui de faire ralentir les véhicules et 2°) celui d’obtenir une certaine fluidité et la sécurité aux carrefours, ceci entre autres pour les liaisons « légitimes » extramuros, et se pose la question avec insistance à Neguebous, pas encore convenablement aménagé, mais ça viendra…

    – Ce qui est plus préoccupant, c’est l’utilisation continuelle des véhicules à l’intérieur de notre ville : tout a été fait pour les véhicules à moteur à la faveur de ces dernières décennies et peu ou prou pour les piétons et les cyclistes, et là, la municipalité devrait s’y activer (ou bien faudra-t-il un prix prohibitif de l’essence pour que nos concitoyens se mettent à marcher et à refaire du vélo?)

    -Il n’en demeure pas moins le fait d’insuffisance de places officielles de parking dans toute la ville, il faudrait revoir la question du stationnement et notamment les cahiers des charges de constructions nouvelles à 2 ou 3 places de parking par logement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s