Jean COSTA (élu P.S) dans le viseur de la police judiciaire

En juillet 2010,un an après l’affaire Boitaclous, Le Petit Journal, révélait la vente d’un terrain à prix social (bien en dessous du prix du marché) à un ancien élu de la ville, Jérome COSTA de 2001 à 2008 et fils de Jean COSTA, maire adjoint en exercice depuis 2001 suite à un tirage au sort.

Or de cette vente on apprenait que père et fils résident dans la même résidence construite sur le terrain vendu 150€ le mètre carré au lieu des 300€ du marché. Il n’en fallait pas plus pour révéler un conflit d’intérêt que je dénoncais également via un article du 23 juillet 2010.

Dans son édition du 10 juin au 16 juin 2011, Le Petit Journal, revient à nouveau sur cette affaire embarrassante pour l’ancienne municipalité d’Elie PUIGMAL. Le nouveau Maire, Robert VILA, révèle l’absence d’un constat d’huissier entourant la délivrance des parcelles du second tirage au sort (dont celle de Jérome COSTA). Une pièce manquante d’importance mettant en avant le manque totale de transparence pourtant prônée par Jean COSTA, désormais Conseiller Municipal d’opposition.

Il n’en fallait pas plus pour l’arrivée de la police judiciaire à Saint Estève pour une enquête préliminaire sur cette affaire, une de plus après l’enquête en cours sur l’affaire Boitaclous.

Retrouvez Le Petit Journal, édition du 10 au 16 juin 2011, chez votre marchand de journaux pour 1,20€

Retour à l’accueil

Une réflexion sur “Jean COSTA (élu P.S) dans le viseur de la police judiciaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s